Présentation

Le groupe Renaissance naît en 2011, de l'association entre Lionel Chapon et Jérôme Corbineau ayant tous les deux une grande expérience dans la gestion des EHPAD.

Lionel CHAPON, est juriste de formation, spécialisé en Droit de la santé, il est membre fondateur et délégué général adjoint de L’Institut Français d’expertise hospitalière. Il devient secrétaire Général et membre du Comité de direction du groupe Medidep (aujourd’hui Korian) en 2002 avant de rejoindre le Groupe GDP Vendôme en tant que directeur des exploitations en 2005.
Jérôme Corbineau, juriste de formation, spécialisé en Droit de la Santé, devient délégué général adjoint de l’Institut Français d’expertise hospitalière en 1999 avant de devenir délégué général d’un GIE de 16 groupes de cliniques totalisant 60 établissements en 2003.

En 2011 le groupe a bénéficié du soutien de FSI Régions, filiale du Groupe Caisse des Dépôts. FSI Régions est intervenu par l’intermédiaire du fonds Mezzanine Avenir Entreprises (obligations convertibles) et a accompagné la reprise de la SAS Château de la Fontaine aux Cossons par la SAS Renaissance.

Le Château de la Fontaine aux Cossons, Vaugrigneuse (91) Le Château de la Fontaine aux Cossons, Vaugrigneuse (91)

Les points forts

- L'expérience des associées couplé à leur forte implication dans l’exploitation représente un atout indéniable pour le développement du groupe

COORDONNÉES
Siège ,
Téléphone
Email
Site web
Siret
Marque RENAISSANCE
CHIFFRES CLÉS
Création 2011
Chiffre d'affaire 10,35 M€ en 2018
Collaborateurs
Résidences 4
Lits
Autre Capital Social : 700 000 € répartis entre 2 associés :

EURL 2L2C dirigée par Lionel CHAPON (50%)
SARL ADC dirigée par Jérôme CORBINEAU (50%)

Résultat net des filiales en 2018 : 818 K€

L'EHPAD : UN MARCHÉ PROFOND ET ENCADRÉ

Les EHPAD sont des résidences ayant obtenu un agrément public pour accueillir des résidents en
situation de dépendance. Avec des prix allant de 60 à 150 € / jour, donc avec un standing très
disparate, et un niveau de prise en charge propre à chaque établissement, les EHPAD sont
inégalement répartis sur le territoire national, mais présentent globalement des taux d’occupation
moyens de 97 %.

Avec une offre d’hébergement largement inférieure à la demande (5 millions de personnes âgées à
l’horizon 2060) et une offre largement insuffisante, le marché a naturellement intéressé les acteurs
institutionnels (foncières, OPCI, SCPI, …) qui possèdent la majorité des murs des établissements,
mais également les propriétaires particuliers dans le cadre de la location meublée. Le marché est
profond, soumis à un numerus clausus strict et utile à la société. Depuis 2014, les ouvertures de
nouveaux établissements sont rares, les pouvoirs publics incitant à favoriser les solutions
d’accompagnement à domicile. Les établissements commerciaux privés représentent environ 25 %
des lits en EHPAD et représentent un marché de l’ordre de 120 000 lits.

Les exploitants d’EHPAD en France constituent des références en Europe et sont, pour les premiers,
des acteurs de taille mondiale. Avec des taux de profitabilité élevés, les 3 premiers acteurs sont
concentrés sur la croissance de leur parc à l’international. Les acteurs entre le rang 4 et 7 sont
engagés dans des opérations de croissance externe sur le marché français et, avec l’appui de
puissants fonds financiers, participent à la concentration du secteur, qui devient de plus en plus
professionnel.

Voir la fiche de l'exploitant

Vous souhaitez revendre ou acquérir un bien LMNP exploité par RENAISSANCE ?

Découvrez les résidences de RENAISSANCE