La région : AUVERGNE-RHONE-ALPES

Auvergne – Rhône-Alpes est la 2ème économie et démographie de France.

Avec 19,7 milliards d’euros de consommation touristique, soit 8,1% du PIB, c’est aussi la 2ème économie touristique de France. Les investissements réalisés dans l’économie touristique régionale s’élèvent à 1,6 milliard d’euros et placent la région au 1er rang national.

Le tourisme est l’un des premiers employeurs de l’économie régionale avec 167 900 emplois salariés, soit 5,5% du total régional.

Rhône-Alpes
Grospierres

La ville : Grospierres

Grospierres est une commune française située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

C’est un village aux sites de découverte étonnants ! Une résurgence Vauclusienne à l’eau turquoise, un vieux village perché, une chapelle isolée…

La commune est en bordure de la rivière Le Chassezac. Son vieux village, le Chastelas surplombant la plaine, en fait un site incontournable auprès des vacanciers.

Résidence « Village Le Rouret ★★★ »

Actualité de la revente LMNP : Le Revenu Pierre a déjà réalisé 0 transaction(s) dans cette résidence, sur le marché secondaire des résidences gérées. Le prix de revente LMNP dans la résidence " Village Le Rouret *** " sera aussi étayé par l'historique des transactions réelles.

Village Le Rouret ★★★

Vous souhaitez revendre ou acquérir un bien LMNP dans cette résidence ?

Situation

Le Domaine du Rouret
07120 Grospierres

Voir la fiche de la résidence
PV-CP CITY

L'exploitant : PV-CP CITY

Créé en 1967, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs est le leader européen du tourisme de proximité. Aujourd’hui, avec ses marques touristiques complémentaires – Pierre & Vacances, Pierre & Vacances premium, Center Parcs, Sunparks, Aparthotels Adagio et Maeva – le Groupe exploite un parc touristique de 44 000 appartements et maisons, situés dans 277 sites en Europe. En 2016/2017, le Groupe a accueilli 8 millions de clients européens et a réalisé un chiffre d’affaires de 1 506 millions d’euros.

Les reventes LMNP des résidences affaires sont très présentes sur le marché des résidences gérées. La crise sanitaire et les conséquences sur les finances des exploitants auront comme effet de retarder les reventes à un horizon plus lointain (2023/2024).

Voir la page de l'exploitant