La région : OCCITANIE

Avec 5,9 millions d'habitants en 2017, l'Occitanie est la 5ème région la plus peuplée de France.

La région a accueilli plus de 15 millions de touristes en 2017, pour 16 millions de nuitées.

On dénombre 1 900 hôtels pour une capacité totale de 62 000 chambres, soit 1 hôtel pour 7 700 touristes.

Occitanie
Toulouse

La ville : Toulouse

Toulouse, capitale de la région Occitanie dans le sud de la France, est traversée par la Garonne et se situe près de la frontière espagnole. Elle est surnommée "la ville rose" en raison des briques en terre cuite composant la plupart de ses bâtiments.

En 2017, l’Office du Tourisme comptabilise 10 000 touristes supplémentaires, soit 269 575 au total, avec une augmentation de 4% observée en 2017 vs. 2016. Sur la période estivale, la croissance est également au rendez-vous, avec une fréquentation en hausse de 2,5%.

Résidence « At Home Apparthôtel »

La résidence propose 99 studios et 25 appartements 2 pièces entièrement équipés et prêts à vivre : cuisines équipées, plusieurs couchages disponibles, télévision, téléphone, salle de bains avec baignoire et douche, balcon... Services proposés : petit-déjeuner buffet, laverie automatique, pressing, salles de réunion, parking privé en sous-sol.

L'appart'hôtel est entièrement climatisé.

Actualité de la revente LMNP : Le Revenu Pierre a déjà réalisé 2 transaction(s) dans cette résidence, sur le marché secondaire des résidences gérées. Le prix de revente LMNP dans la résidence " At Home Apparthôtel " sera aussi étayé par l'historique des transactions réelles.

Pour obtenir une estimation

At Home Apparthôtel

Vous souhaitez revendre ou acquérir un bien LMNP dans cette résidence ?

Situation

7, rue du pont Montaudran
31000 Toulouse

Métro à 150 m : Station François VERDIER (ligne B)

Bus - lignes : 1, 10, 16, 22, 29, 38

Voiture : Accès direct et rapide vers les périphériques

Gare SNCF (Matabiau)

AT HOME APPARTHOTEL

L'exploitant : AT HOME APPARTHOTEL

Les reventes LMNP des résidences affaires sont très présentes sur le marché des résidences gérées. La crise sanitaire et les conséquences sur les finances des exploitants auront comme effet de retarder les reventes à un horizon plus lointain (2023/2024).