Lille est la préfecture de la région Hauts-de-France. Avec 234 475 habitants intra-muros au dernier recensement en 2019, Lille est la dixième commune de France, et la tête de la Métropole européenne de Lille, qui compte près de 1,2 million d’habitants, en France et en Belgique.

Cette agglomération, pour sa partie très majoritairement française, est la quatrième de France. Elle appartient à l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, premier Groupement européen de coopération territoriale (GECT).

Lille est à la croisée de grands itinéraires européens, Est/Ouest entre l'Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et le Royaume-Uni, Nord/Sud entre les Pays-Bas, la Belgique, la France et l'Espagne. Elle a toujours su tirer parti de cette position centrale : cité marchande depuis le Moyen Age, puis grande capitale industrielle, pour le textile et la mécanique, Lille a réussi sa reconversion dans le tertiaire, avec en activités phares la vente par correspondance et l’informatique.

Cette reconversion s’est accompagnée de la réhabilitation des quartiers ouvriers en déshérence. La création du quartier d’affaires Euralille – aujourd’hui troisième centre d’affaires de France, derrière Paris-La Défense et Lyon Part-Dieu – le développement du TGV, de l’Eurostar et de l’aéroport international font de Lille une ville européenne majeure.

Troisième pôle universitaire de France, « Ville d’Art et d’Histoire », capitale européenne de la culture en 2004 et « capitale mondiale du design » en 2020 : Lille sait toujours attirer les talents.

La ville n’a pas connu un développement linéaire à partir d’un noyau central, mais elle s’est agrandie avec ses fortifications, a construit des quartiers entiers pour les ouvriers de chaque industriel, et a fini par absorber les villes alentour. C’est ce qui explique qu’elle se présente aujourd’hui comme une mosaïque de quartiers, avec chacun un urbanisme particulier et un développement économique différent.

Vient d'abord le cœur historique, avec les quartiers du Vieux-Lille et de Lille-Centre. Les extensions du XIXe siècle ont donné les quartiers des Bois Blancs, de Vauban Esquermes, de Wazemmes, de Lille-Moulins, du Faubourg de Béthune, de Lille-Sud, de Saint-Maurice Pellevoisin et de Fives. Les communes intégrées au xxe siècle sont Lomme, à l’ouest, et Hellemmes à l'est.

Parmi les quartiers défavorisés, situés au sud de la ville dans l’ensemble, Moulins, plus central, connaît une évolution positive. Parmi les quartiers, citons le Vieux-Lille pour le tourisme, Wazemmes pour la culture et Saint-Maurice Pellevoisin avec la proximité d’Euralille et de la Gare Lille-Europe, et Moulins, ancien quartier ouvrier qui tire parti de sa position centrale.

La population lilloise se déplace beaucoup. Le réseau de transports en commun permet de relier rapidement tous les quartiers de la ville entre eux.

Enfin, né dans les années 90, le parc Eurasanté accueille plus de 1100 entreprises des entreprises dans la filière de la biologie, des biotechnologies et de la santé. Le périmètre actuel du parc est de 170 hectares, pour plus de 400 000 m2 de bureaux et laboratoires, avec également un centre de service, une résidence hôtelière et des logements.

Investir dans un des trois pôles universitaires majeurs en France

Avec 120 000 étudiants, l'agglomération de Lille est, après Paris et Lyon, le troisième pôle d’enseignement supérieur de France.

L’Université de Lille regroupe 70 000 étudiants : c’est la première université de France et du monde francophone. En plus de ses UFR, Facultés et Départements, elle rassemble plusieurs instituts dont 3 IUT et un IAE, une école d'ingénieurs (Polytech' Lille) et de nombreux laboratoires et centres de recherche. Son siège se trouve dans Lille-Centre, tandis que les campus sont dispersés en périphérie de l’agglomération.

La COMUE Lille Nord de France réunit la plupart des grandes écoles :

  • des écoles d’ingénieurs, avec notamment, les Arts et Métiers ParisTech, l'École centrale de Lille, l'École nationale supérieure de chimie de Lille, l'Institut Mines Telecom Lille-Douai…

  • des écoles de commerce : SKEMA Business School, EDHEC…

  • l’École supérieure de journalisme de Lille, ainsi que Sciences Po Lille et l’Institut Catholique de Lille.

Résidences étudiantes :

Compte tenu de la grande variété de quartiers et de la dispersion des institutions d’enseignement supérieur dans la ville, cinq quartiers doivent retenir l'attention.

Au Nord, près du quartier Euralille et entre les gares Lille-Flandres et Lille-Europe, un quartier moderne, vitrine de Lille pour la France et la Belgique, avec les implantations de SKEMA et de l’Université Catholique de Lille.

Au nord-ouest, près de la citadelle, un quartier plus ancien mais parfaitement rénové et très animé, avec l’Université Catholique de Lille, l’Ecole de Gestion et de Commerce, l’Ecole du Notariat , l’Institut Supérieur d’Optique …

Au sud, le quartier Vauban-Esquermes : c’est le quartier le plus jeune, le plus « étudiant », le mieux pourvu en espaces verts, avec notamment la citadelle de Vauban. C’est le quartier qui a le plus progressé en population ces 20 dernières années. Il abrite le campus de Lille-2, l’Institut pasteur et Eurasanté, l’INSERM, l’IESEG…

Plus à l’ouest, le quartier de Wazemmes, aux prix très abordables malgré un commencement de gentrification, abrite le site de l’Université de Villeneuve-d’Ascq.

Vers le centre, le quartier Moulins, quartier lui aussi en pleine gentrification mais qui reste encore abordable financièrement. La proximité d’Euralille lui donne de nouvelles activités. Une offre d’enseignement très diverse se trouve à proximité, avec notamment la Faculté de Finance, Banque et Comptabilité, l’ISEG et l’IEP.

Investir dans une ville qui sait réinventer ses activités

Après un douloureux processus de désindustrialisation, la ville a dû construire un nouveau positionnement économique. Son activité est aujourd’hui essentiellement concentrée dans le secteur tertiaire, avec une forte proportion de services aux entreprises.

Ce secteur tertiaire, qui représentait 64 % des emplois en 1968, en représente 91 % en 2006. Les deux premiers employeurs sont l'administration publique et la santé et action sociale avec environ 24 000 emplois chacun.

Viennent ensuite l'éducation avec 13 000 emplois et les activités de conseil et d'assistance aux entreprises avec plus de 10 000 emplois. Le commerce de détail et les activités financières représentent également près de 10 000 emplois pour le premier et de 9 000 pour les secondes, tandis que les services opérationnels aux entreprises et les transports en représentent près de 8 000 chacun.

Axe de développement fort et prometteur : la métropole lilloise est la deuxième ou la troisième place financière de France après Paris et ex-aequo avec Lyon. À Lille même, l'essor de la ville au cours de la seconde moitié du XIXe siècle a conduit à la création de nombreuses banques mutualistes, comme la Banque Scalbert-Dupont (groupe CIC), le Crédit mutuel Nord-Europe (groupe Crédit mutuel) et le Crédit du Nord.

Depuis, de nombreuses directions régionales de grandes banques se sont implantées à Lille, souvent dans le quartier Euralille.

L'assurance est aussi très présente. La Mondiale, Lloyd Continental, l'Union Générale du Nord et Vauban Humanis y ont installé leur siège. La société Gras Savoye, fondée à Lille en 1907, est aujourd'hui la première entreprise européenne de courtage d’assurance et de réassurance.

L’industrie n’est plus représentée que par les sièges sociaux, notamment dans les domaines de la pharmacie et des biotechnologies. Lille héberge en effet le plus grand complexe hospitalo-universitaire d’Europe avec Eurasanté, parc d’activités de 170 hectares consacré aux secteurs de la santé et des biotechnologies.

De nombreux organismes de recherche sont présents à Lille, en particulier la délégation Nord-Pas-de-Calais et Picardie du CNRS, la délégation régionale Lille Nord-Pas-de-Calais - Basse Normandie - Haute Normandie - Picardie de l'INSERM, le Centre de Lille - Villeneuve-d'Ascq de l'IFSTTAR, la délégation régionale de l'INRA, le Centre de Recherche Lille Nord Europe d'Inria et le Centre de Lille de l'ONERA. Ils couvrent plus de 150 laboratoires relevant d'une douzaine d'établissements.

Cinq pôles de compétitivité sont également implantés à Lille : Nutrition, Santé, Longévité (NSL), Transports ferroviaires (I Trans), Industrie du commerce (PICOM), textile (Up Tex) et Matériaux à usage domestique (MAUD).

C'est ce qui a favorisé, à côté du tourisme culturel, un important tourisme d'affaires et de salons professionnels. Lille Grand Palais accueille aujourd'hui de très grands congrès.

Résidences affaires :

La politique suivie par les maires de Lille depuis 40 ans est de favoriser le tourisme d’affaires. L’offre en résidences d’affaires est donc fournie, mais les résidences situées autour du quartier Euralille restent à privilégier.

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?