Lyon est le centre de la métropole de Lyon, qui bénéficie d’un statut unique en France, équivalent à celui d’un département. Lyon est également le siège de la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec 523 000 habitants en 2019, Lyon se classe au troisième rang des communes de France, mais elle est le centre de la deuxième aire d'attraction de France avec 2 280 845 habitants.

L’ancienne « capitale des Gaules » est située à un carrefour géographique essentiel en France et en Europe : axe nord-sud, entre l’Allemagne rhénane et la Méditerranée, axe est-ouest, entre les pays alpins et la côte atlantique.

Installée au confluent du Rhône et de la Saône, Lyon s’est d’abord développée sur le quartier du Vieux Lyon, entre la colline de Fourvière et la Saône. Long et étroit, le Vieux Lyon forme la partie médiévale et Renaissance de la ville. Beaucoup de petites rues et de vieux immeubles sauvegardés lui donne un attrait historique et culturel.

Sur la presqu'île, entre le Rhône et la Saône, se trouve la place Bellecour, une des plus grandes places piétonnes d'Europe et le centre théorique de la ville.

La ville a ensuite urbanisé trois collines :

La colline de Fourvière, qui porte à son sommet la basilique Notre-Dame de Fourvière. Elle se situe à l'ouest de la ville et se prolonge au sud et vers l'ouest avec les quartiers de Saint-Just, du Point-du-Jour et de Ménival.

La colline de La Croix-Rousse, ancien quartier ouvrier peuplé autrefois par les canuts, les ouvriers de la soie. La colline occupe le nord de la Presqu'île et se prolonge au nord par le plateau de Caluire-et-Cuire et de Rillieux-la-Pape. Fourvière et la Croix-Rousse sont séparées par un défilé rocheux où coule la Saône : le défilé de Pierre Scize.

La colline de la Duchère se situe sur les contreforts des Monts-d'Or au nord-ouest de la ville. Elle connaît une forte urbanisation à la fin des années 1960 et bénéficie aujourd'hui d'un programme dit de grand projet de ville.

Au-delà du Rhône, à l'est, s'étend le Velin, plateau urbanisé suivant un plan orthogonal dans les quartiers Les Brotteaux et de La Part-Dieu puis sur un plan plus anarchique à mesure que l’on s’éloigne du centre.

La ville s’est également étendue en absorbant faubourgs et villages avoisinant. Elle est aujourd’hui divisée en 9 arrondissements.

Ville commerçante et place financière importante dès le Moyen Âge, Lyon devient une ville industrielle dès les débuts de la Révolution Industrielle, avec le travail de la soie et l’industrie textile, l’imprimerie puis l’industrie chimique et pétrochimique. Aujourd’hui, elle a rebondi dans l’industrie pharmaceutique et celle de l’image.

De cette riche histoire, la ville garde un patrimoine architectural exceptionnel, qui lui a permis de classer les quartiers du Vieux Lyon, de Fourvière, de la Presqu'île et des pentes de la Croix-Rousse au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Sur le plan international, la ville est le siège du Centre international de recherche sur le cancer et celui d'Interpol.

Investir dans la seconde ville étudiante de France

L’agglomération lyonnaise compte quelques 155 500 étudiants. Plus de 73 000 vivent dans Lyon intra-muros, de nombreux campus installés à Bron, Ecully, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne accueillant les autres.

Lyon compte trois universités publiques : l’Université Claude Bernard Lyon 1 (sciences et technologies, santé, sport), l’Université Lumière Lyon 2 (sciences humaines, arts et lettres, langues, droit, économie-gestion) et l’Université Jean-Moulin Lyon 3 (droit, économie-gestion, lettres, langues, sciences humaines et IAE). S’y ajoute l’Université catholique de Lyon (philosophie, théologie, psychologie, droit, lettres, langues, sciences de l’éducation).

Lyon accueille de nombreuses grandes écoles, parmi lesquelles Polytech Lyon (campus à Villeurbanne), Ecole centrale de Lyon (campus à Ecully), Sciences po Lyon (campus au Centre Berthelot, Lyon 7e), Ecole normale supérieure de Lyon (Lyon 7e), EM Lyon (Ecully), EPITECH…

Résidences étudiantes :

Lyon a su attirer les étudiants, et répondre, dans une large mesure, à la demande de logements. Depuis les années 60, les universités lyonnaises ont pratiqué une politique de partage ave les autres communes de l’agglomération, ce qui fait que plusieurs campus importants se situent hors de Lyon.

Pour Lyon intra-muros, les principaux quartiers étudiants se répartissent entre deux zones :

Les trois premiers arrondissements, où l’Université Claude-Bernard Lyon 1 et l’Université catholique de Lyon ont plusieurs campus, notamment à la Croix-Rousse, au Campus Saint-Paul, au Campus Carnot et au campus de La Grange-Blanche.

Les 7e et 8e arrondissements, eux, abritent le campus Gerland, pour Lyon 1 et Normale Sup, et le campus de La Manufacture des Tabacs pour Lyon 3. C’est à proximité de ce dernier que Lyon 1 a réuni ses établissements sciences et santé.

Enfin les quais du Rhône ont vu s’installer les établissements de Louis-Lumière Lyon 2 et Lyon 3.

Rappelons que les transports en commun, mettent en relation, rapidement, les différents quartiers et campus.

Investir dans un pôle économique au rayonnement international

L'économie lyonnaise ne se comprend qu’à l’échelle européenne. C’est pourquoi la ville a créé la marque ONLYLYON, marque de promotion économique et touristique. Le dynamisme de la cité est portée par des projets ou des réalisations en cours, notamment des constructions de tours de bureaux comme la tour Oxygène. Lyon a su attirer les sièges de grandes organisations, parmi lesquelles Interpol, Handicap International et Euronews.

A noter que Lyon a inspiré plusieurs projets immobiliers à l’étranger : le projet Lyon Dubaï City, résulte d'un attachement personnel de l'émir Buti Saeed al Gandhi à Lyon. C’est la reconstitution, en plein cœur de Dubaï, de quartiers typiques de la ville de Lyon. De même, pour les 50 ans du jumelage Lyon-Yokohama, Yokohama a créé un vrai quartier lyonnais avec des répliques des principaux monuments de la ville.

Des assemblées internationales se tiennent à Lyon, comme le salon International de l'automobile (tous les deux ans, roulement effectué avec Paris).

Le PIB de Lyon et de son agglomération est de 74,6 milliards d'euros en 2016243, ce qui la classe au 2e rang français derrière Paris et sa région.

La ville accueille le siège de plusieurs sociétés cotées en Bourse , notamment April Group, BioMérieux, Boiron, Infogrames, Toupargel, Babolat, Euronews, Fiducial, Interflora, Iveco Bus, Le Crédit lyonnais (LCL), Panzani, Plastic Omnium, Renault Trucks, Sanofi Pasteur…

Investir dans un lieu très prisé des touristes et des congessistes

Avec 6 millions de touristes par an – ce qui a généré plus de 1 milliard d’euros en 2010 - Lyon est la deuxième ville touristique de France. Ce chiffre d'affaires provient à 60 % du tourisme d'affaires et 40 % du tourisme de loisirs. Plus de la moitié des touristes sont étrangers. En janvier 2009, Lyon décroche la première place du marché hôtelier français.

Le tourisme d'affaires est soutenu par une quarantaine d’événements internationaux chaque année : la ville occupe la 2e place au classement français pour le nombre de manifestations internationales.

Lyon accumule les titres, parmi lesquels celui de capitale mondiale de la gastronomie (et le SIRHA, Salon international de la restauration de l'hôtellerie et de l'alimentation de Lyon, qui lui est associé), , et celui de Ville des Lumières, avec la Fête des Lumières et l’invention du cinéma par les frères Lumière.

Résidences d’affaires :

La spécialisation de certains secteurs de la ville font émerger plusieurs pôles tertiaires :

La Part-Dieu : c'est le deuxième quartier d'affaires français, après la Défense. Véritable poumon économique de la ville et de l'agglomération, il possède plusieurs tours dont la célèbre tour Part-Dieu, la tour Oxygène (SNCF et World Trade Center de Lyon), la tour Incity et la tour Swiss Life.

La Cité internationale de Lyon : créé de toutes pièces par l'architecte italien Renzo Piano, ce quartier est situé au bord du parc de la Tête d'or et accueille de grandes entreprises prestigieuses.

Le quartier de la Confluence : ce secteur de la presqu'île, au sud du quartier de Perrache est un nouveau pôle de développement tertiaire et commercial. En constante évolution depuis la fin des années 1990, ce quartier est appelé à devenir un pôle d'affaires majeur, et connaît encore de nombreuses constructions et des projets ambitieux.

Choisir une des capitales de l'art de vivre à la française

La ville de Lyon est reconnue en France pour offrir un cadre de vie très plaisant, bon compromis entre une grande ville et une ville plus proche de la nature. Primée en 2007 d'un « Liveable Communities », prix qui récompense les villes où il fait bon vivre, Lyon est devenue la 7e ville d'Europe sur la qualité de vie, en novembre 2008.

Résidences de tourisme et résidences seniors :

Lyon est une ville grande et très active, et il n’est pas évident pour les seniors de s’y installer. Mais des quartiers plus calmes, avec des espaces verts et la proximité du centre-ville, intéressent cette population. La Guillotière, dans le 3e arrondissement, et le quartier de la Manufacture des Tabacs, dans le 7e, sont des endroits à recommander aux seniors actifs pour leur animation, leur verdure et la proximité d’établissements culturels.

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?