Capitale de la région Occitanie, Toulouse est l’une des métropoles françaises les plus réputées pour sa qualité de vie. Avec 493 465 habitants au 1er janvier 2019, Toulouse est la quatrième ville de France après Paris, Marseille et Lyon. Elle bénéficie d’une forte dynamique démographique, ayant gagné 145 000 habitants en moins de 40 ans (1982-2019).

Son agglomération regroupe 1 019 460 habitants en 2018. De toutes les métropoles françaises, c’est Toulouse qui a la plus forte croissance démographique, devenant même le deuxième bassin d’emplois en termes d’intentions d’embauches en 2019.

Une situation centrale entre l'Europe du Sud-Ouest et l'Europe du Nord et de l'Est

Toulouse est située sur l'axe de communication entre la mer Méditerranée et l'océan Atlantique.

Elle est à la croisée de grands itinéraires européens, comme les axes majeurs est-ouest (E80) Rome-Lisbonne, nord-sud (E9) Paris-Barcelone ou le futur itinéraire de désenclavement de la diagonale continentale Saragosse-Lyon.

La conquête de vastes espaces autrefois ruraux

La ville est organisée en zones concentriques correspondant à sa croissance urbaine. Toulouse s’est agrandie à partir d’un centre originel, des deux rives de la Garonne : rive droite, la cité centrée sur la place Esquirol, avec le Capitole et le Palais de Justice – quartier bourgeois de la préfecture et de la cathédrale – et en aval, le bourg, centré autour de Saint-Sernin, plus universitaire. Rive gauche, le faubourg de Saint-Cyprien, quartier populaire avec son Hôtel-Dieu.

Le Canal du Midi, puis le chemin de fer, favorisent la création d’une ceinture de faubourgs – Saint-Michel, Saint-Aubin, Minimes… - le long des axes qui quittent la ville, évolution qui se poursuit avec le chemin de fer – quartiers Matabiau, Saint-Agne. C’est à cette époque que l’on aère le tissu urbain -notamment, création de la place du Capitole - et que l’on perce les grands axes, suivant l’exemple haussmanien. Perpendiculaires, les rues Alsace-Lorraine et Metz deviennent les deux principaux axes de la ville, à la fin du XIXe siècle.

Dernière évolution, à partir des années 50, l’urbanisation de l’espace rural autour de la ville, avec l’absorption des noyaux villageois : Pouvourville, Saint-Simon, Saint-Martin-du-Touch, Lardenne, Reynerie, Purpan… Urbanisation pavillonnaire, mais aussi implantations universitaires et industrielles, aéronautiques. Cette évolution s’accélère, avec les nouveaux quartiers Empalot, Jolimont, Le Mirail et Colomiers, au-delà du périphérique extérieur.

Une démographie dynamique, une métropole parmi les plus jeunes de France

Les moins de 29 ans représentent 42.5% de la population toulousaine. Cette forte proportion s’explique par la population étudiante, par celle des jeunes diplômés qui trouvent leur premier poste dans les entreprises de la région. En conséquence, 62% de la population est locataire, un chiffre qui induit une forte tension locative.

Point important : malgré sa croissance démographique, Toulouse se situe encore au-dessous des 20% de logements sociaux.

Investir dans une ville étudiante et une ville de recherche

Si Toulouse constitue le quatrième pôle universitaire de France avec plus de 95 000 étudiants, plusieurs enquêtes, notamment celle de L’Etudiant, la classe en 1ere position comme ville où étudier. Toulouse offre un éventail complet de formations : médecine, ingénierie aéronautique, école de commerce, beaux-arts…

Résidences étudiantes

Toulouse dispose de plus de 30 établissements d’enseignement supérieur. Ceux-ci sont répartis sur l’ensemble de la ville. Rive gauche, l’Université Toulouse Jean Jaurès, plutôt orientée vers les études littéraires, artistiques et juridiques, Sciences Po Toulouse, mais aussi le CHU Pierre-Paul Riquet et l’Ecole Nationale Supérieure d’Aéronautique. Rive droite, l’Université Toulouse Paul Sabatier, avec ses facultés de médecine et de pharmacie.

Les quartiers recherchés par les étudiants sont les bords de la Garonne, très animés et centraux, avec les quartiers Saint-Cyprien, Arènes (résidences "Tolosa" et "Le Cerdana") et Fer à Cheval. En s’éloignant de l’hyper-centre, rive gauche, l’Eco-Quartier de la Cartoucherie (résidence "La Cartoucherie") séduit par son cadre de vie. Purpan (résidence "Studéa Purpan"), situé plus au nord, se trouve à proximité du CHU.

Rive droite, les Amidonniers (résidences "Les Estudines de Brienne") et Bazacle restent très centraux, ainsi que Compans-Caffarelli, plus bourgeois. Plus vers l’extérieur, les Sept-Deniers (résidence "Toulouse Occitanes") et les Minimes sont plus accessibles, et proches de l’Ecole nationale Supérieure d’Aéronautique. Vers le sud-est, Rangueil (résidence "Rangueil") se situe à côté des bâtiments de Paul Sabatier. Plus loin à l’est, Montaudran-Lespinet (résidence "Montaudran") bénéfice de sa proximité avec de nombreux établissements : facultés de médecine, de pharmacie…

<< liste des résidences étudiantes >>

Se positionner sur une ville d’industries de pointe

Toulouse a réussi à attirer un grand nombre d’entreprises de haute technologie, qui continuent aujourd’hui à offrir de nombreux emplois, notamment aux jeunes diplômés. La ville est considérée comme la capitale européenne de l’aéronautique et du secteur spatial, mais son industrie s’est largement diversifiée, ce qui constitue un gage d’avenir. Le PIB de la région dépasse les 75 000 millions d’euros.

Résidences affaires :

Toulouse est bien dotée en résidences d'affaires et de tourisme. La grande majorité de ces résidences s'est implantée dans les quartiers centraux, près des gares, des espaces verts et des centres d'affaires. La proximité des établissements de recherche est également un plus. Au centre, le quartier des Arènes (résidences "Occitania" et "Toulouse Métropole") rassemble le Zénith, l'Hippodrome et les rives de la Garonne.

Rive droite, les quartiers du Busca et de Saint-Michel (résidence "Toulouse Saint-Michel"), ainsi que, plus au nord, le quartier de Matabiau et sa gare (résidence "Toulouse Mermoz") présentent de beaux espaces verts, un cadre parfait pour le tourisme familial, et la proximité de nombreux établissements scientifiques. << liste des résidences affaires >>

Choisir une ville au cadre de vie attractif

Toulouse est une ville où il fait bon vivre avec plus de 1000 hectares de verdure à disposition des habitants. La ville propose de nombreuses activités sportives et culturelles correspondant à tous les goûts. Les transports en commun sont efficaces et couvrent l’ensemble de l’agglomération.

De grands projets d’aménagement urbain

Ville en constante évolution, Toulouse développe de grands projets avec le réaménagement du centre-ville et des quais (Grand parc Garonne), le projet Cœurs de Quartier (33 projets visant à améliorer la vie des quartiers).

La ville poursuit également la densification de son tissu économique avec des pôles comme EuroSudOuest, à l'arrivée de la ligne à grande vitesse (LGV) à Matabiau en 2024, mais aussi avec Montaudran Aerospace, le Quai des Savoirs et l'Oncopole.

Investir dans une ville réputée pour la douceur de son climat

Douceur du climat, espaces verts, beauté de l’urbanisme, nombreuses activités culturelles et sportives… Toulouse est une ville très attractive pour les seniors qui ont gardé toute leur autonomie. Les résidences de services seniors se sont implantées dans les quartiers vivants et proches du centre et des espaces verts.

Résidences seniors :

Rive droite vers le nord, Bonnefoy et la Roseraie (résidence "Les Pagelles") sont à quelques minutes du Capitole par les transports en commun. Plus à l’est, la Croix Daurade ("Les Jardins d'Isaure") et les Ponts Jumeaux ("Les Girandières"), le long du Canal du Midi, sont très recherchés. Dans le centre, Compans-Caffarelli, les Minimes ("Les Balcons des Minimes") et les Arènes ("Les Terrasses d'Adélie") restent incontournables.

<< liste des résidences seniors >>

En conclusion, rappelons que Toulouse est régulièrement citée comme la première ville en France où investir dans l’immobilier locatif. La vitalité de la ville ne se dément pas, ses atouts sont multiples, et continueront à l’avenir à attirer des publics variés et solvables.

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?