Ancienne capitale de la France, aux XVe et XVIe siècles, à l’époque de la Renaissance et des Châteaux de la Loire, Tours est située sur les rives de la Loire et du Cher, en région Centre-Val de Loire. La commune est le chef-lieu de la métropole Tours Val de Loire.

Comptant 137 087 habitants en 2019, Tours est au centre d'une unité urbaine de 361 956 habitants en 2019, elle-même pôle d'une aire d'attraction de 519 778 habitants. Son intercommunalité est, quant à elle, peuplée de 294 220 habitants en 2020, ce qui en fait la première de la région Centre-Val de Loire par sa population.

La ville est au centre d’un nœud de communications, avec des destinations vers Orléans et Paris, Poitiers et Bordeaux, Le Mans et Rouen, Vierzon et au-delà, vers la vallée du Rhône.

La ville de Tours a tenu le rôle de capitale de la France entre 1430 et 1530, et elle s’est trouvée au centre d’une véritable révolution artistique, avec les fastes de la Cour et l’éclosion de la Renaissance en France.

Jusqu'à très récemment, Tours, qui à l’origine s’était construit sur une butte de la rive sud de la Loire – le quartier autour de la cathédrale - et autour de la basilique Saint-Martin (protégée à partir du Xe siècle par l'enceinte de Châteauneuf), était restée cantonnée « entre coteaux », au cœur de cette plaine alluviale , appelée aussi « varenne », et dont l'altitude ne s'écarte jamais beaucoup de 50 mètres.

Désormais, depuis les annexions dans les années 1960, au nord de la Loire, au sud du Cher, la ville s’étend au-delà des coteaux, sur les plateaux (entre 80 et 100 mètres d'altitude). Avec l’aménagement des rives du Cher, elle a également conquis un domaine important, et la création des quartiers Rives du Cher, Rochepinard et Fontaines a été un des chantiers immobiliers les plus importants d’Europe, dans les années 70.

Investir dans une ville à l’activité prospère

Tours a attiré de nombreuses entreprises privées de services, qui y ont installé des sièges d'échelle régionale et interrégionale comme la Caisse d'Épargne, Engie, EDF, Orange.

Tours concentre aussi autour de la gare de Tours, avec d'une part le centre d'affaires rue Édouard-Vaillant et d'autre part le quartier Champ-Girault, un pôle économique et administratif.

Le nouveau quartier des Deux-Lions est composé de nouvelles implantations comme le centre d'appel de Bouygues Telecom, le siège régional de la MAIF, le Groupe Open, Véolia. Il faut ajouter que Tours est le siège régional de plusieurs banques (Crédit lyonnais, Crédit agricole, Banque populaire, Caisse d'épargne) et assurances (Allianz, MACIF, AXA Générali Assurances et MAIF).

L'industrie s’est recentrée autour de l’électronique, avec STMicroelectronics , et surtout de la pharmacie : Tours est au cœur de la Cosmetic Valley, projet régional visant la dynamisation du secteur pharmaceutique et de la cosmétologie (recherche et production). Y participent des entreprises telles que Sanofi-Aventis, Indena, L'Oréal, les Laboratoires Boiron, Pierre Fabre ou Spin Control.

Tours dispose de quatre pôles de compétitivité : sciences et systèmes de l’énergie électrique, sciences de la beauté et du bien-être, polymères et céramiques. Ces pôles ont pour vocation d'innover et de dynamiser la métropole tourangelle. Ils rassemblent des entreprises, des centres de formation et des pôles de recherche. L'agglomération de Tours dispose de 73 unités de recherche et 1 500 chercheurs.

Tours est bien équipée pour recevoir des congrès. Elle possède le Parc des Expositions de Tours, le Grand Hall de Tours et le Centre international de congrès Vinci.

Résidences affaires :

Les résidences affaires se répartissent sur ces points forts : le Centre Vinci, le quartier des Deux-Lions (résidence "Confort Tours Appart'Hôtel"), près des rives de la Loire, le quartier Grammont ("City Résidence Tours"), au sud de la Loire, les quartiers au nord du fleuve, comme l'Ilôt Gentiana (résidence "Château-Belmont") et bien sûr le centre-ville, à proximité immédiate de la gare TGV. A noter que sur ces sites, se trouvent également les résidences étudiantes les mieux situées.

<< liste des résidences affaires >>

Investir dans une ville universitaire où la tension locative est forte

Tours Métropole Val de Loire accueille l'université de Tours (université pluridisciplinaire avec 10 composantes) et le centre hospitalier régional universitaire de Tours (CHRU).

L’université de Tours est une université autonome qui rassemble près de 28 000 étudiants avec 7 unités de recherche et de formation (UFR). De grandes écoles aux vocations très variées complètent ce dispositif, notamment Polytech Tours, l’Ecole Publique de Journalisme de Tours (EPJT), l’IAE et la Maison des sciences de l'homme de Tours (MSH).

Enfin, il faut citer Excelia Business School et l’École Brassart de Tours (Arts graphiques).

L’université possède plusieurs campus : les Tanneurs, pour les disciplines littéraires et artistiques, les Deux-Lions, pour le droit et l’économie, le Tonnellé et le Plat-d’Etain, pour la médecine et Grandmont, au sud de la ville, pour la pharmacie et les sciences et techniques.

Quant à l’ancienne caserne Beaumont-Chauveau, elle s’ajoute à l’ensemble de ces sites et abrite des activités de recherches.

Résidences étudiantes :

Elles se situent essentiellement dans le centre-ville et à proximité des campus. Près du quartier Grammont, le centre Vinci (résidence "Les Estudines Léonard de Vinci"), près de la gare, offre aussi une localisation très attractive.

<< liste des résidences étudiantes >>

Investir dans la ville symbole de la « douceur angevine »

Ancien lieu de résidence des rois de France, Tours est une ville d'art et d'histoire avec son patrimoine architectural. Ici, le paysage urbain est très influencé par le milieu naturel. Tours est aussi une ville culinaire avec ses spécialités les rillettes, les rillons, les vignobles tourangeaux, ses fromages AOC Sainte-Maure-de-Touraine et ses nougats.

Tours étant au centre d’un nœud de communications, la ville attire d’autant plus les seniors pour qui l'ensemble de la France est rapidement accessible.

Résidences seniors :

Ces résidences se répartissent dans les quartiers qui offrent espaces verts ou campagne et commerces. En particulier, le quartier de La Petite Arche ("Les Girandières") et l'Ilôt Gentiana (résidence "Le Parc Belmont") au nord de la ville, ou celui de la Fuye-Velpeau, à l’est de Grammont (résidence "Coeur de Loire").

<< liste des résidences seniors >>

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?