Ancienne capitale du duché de Lorraine, Nancy se situe sur les rives de la Meurthe juste avant sa confluence avec la Moselle, un affluent du Rhin. Localisée à 47 km au sud de sa voisine régionale, Metz, à 75 km des massifs vosgiens et à 281 km à l'est de Paris, la ville compte 105 058 habitants en 2019. Elle est au centre d’une aire métropolitaine de 511 000 habitants. Avec Metz, Thionville et Epinal, Nancy forme le Pôle métropolitain du Sillon lorrain, qui regroupe 900 000 habitants le long de la Moselle.

La cité se trouve ainsi au croisement de deux grands axes européens de circulation : l’axe nord-sud Bruxelles-Luxembourg-Metz-Nancy-Lyon-Marseille, qui relie directement la mer du Nord à la mer Méditerranée en traversant la Lorraine par le Sillon mosellan ; l’axe est-ouest entre Paris et Strasbourg.

Nancy a la particularité d’être une des villes les plus denses de France. Cela est dû à son enclavement entre la forêt périurbaine de Haye à l’ouest et la Meurthe à l’est. Cette densité qui atteint 6 999 habitants/km2 s’illustre par la forte concentration d’immeubles de grande hauteur (IGH) dans son hypercentre.

Depuis le milieu des années 1990, le Grand Nancy s'est engagé dans une vaste et progressive réhabilitation des rives de Meurthe dans l'est de la ville. Près de 400 hectares sont concernés dans l'un des plus grands chantiers qu'a connu Nancy, les objectifs sont multiples, exploiter le peu de place encore disponible sur le territoire de la ville, étendre le centre-ville et reconquérir les berges de la Meurthe jusqu'ici peu mises en valeur.

Ce quartier s’est entièrement transformé pour accueillir un nouveau centre d’affaires, autour d’un palais des congrès. Le quartier conserve l’ancien centre de tri postal, labellisé « Patrimoine du XXe siècle ».

Dans les années 2000, Nancy a été élue quatre fois « ville la plus agréable de France » par le magazine Le Nouvel Observateur.

Investir dans une des villes françaises où la recherche est la plus importante

Nancy est une des principales villes universitaires de France avec 52 000 étudiants en 2020, de nombreuses facultés, le campus universitaire ARTEM et les neuf écoles d'ingénieurs de l'Université de Lorraine. En 2018, elle est à la première place des grandes villes de France en nombre d'étudiants par habitant.

Pôle universitaire européen depuis 1993, la ville rassemble plus de 3000 chercheurs, dont 1500 sur son pôle technologique Nancy-Brabois, l'un des tout premiers de France.

L'agglomération abrite un des principaux pôles de santé et de technologie en Europe avec son CHRU réputé sur le plan international pour ses innovations en robotique chirurgicale. Une étude de 1999 classait la ville comme le troisième pôle médical de France, derrière Paris et Lyon.

L’un des grands axes de recherche est le pôle géologique. C’est l’un des plus importants d’Europe, et des plus influents dans le monde. Il comprend l'ENSG, et plusieurs laboratoires liés aux géosciences, comme l'UPR CNRS CRPG, les UMR LEM, LIMOS et G2R associée avec le LSE, le BEF et le LCPME (laboratoire de chimie) et le LEMTA, laboratoire de génie civil traitant de la géologie). Le BRGM, installé à Brabois, fait partie intégrante de ce pôle. De plus l'ENSAIA et l'École des mines de Nancy sont liés sur certaines formations au pôle géologique.

Le campus ARTEM est un des plus grands projets de chantier universitaire européen. L'objectif du campus est de regrouper sur un même site trois champs de compétence et d'enseignement distincts (la création artistique, l'ingénierie et le management) afin de créer une synergie commune dans des domaines aussi variés que le design, la communication ou les transports. ARTEM regroupe les trois grandes écoles nancéiennes (l'École des mines de Nancy, l'École nationale supérieure d'art et l'ICN Business School) sur les anciennes casernes Molitor situées au Sud-Ouest de Nancy, sur un site de 10 hectares.

Nancy compte des écoles d’ingénieurs dans des spécialités très variées ; en témoignent ces quelques exemples : l'EEIGM (École européenne en génie des matériaux), l'ENSEM (École nationale supérieure d'électricité et de mécanique), l'ENSGSI (École nationale supérieure en génie des systèmes et de l'innovation), l'ENSIC (École nationale supérieure des industries chimiques), l'ENGREF (École nationale du génie rural, des eaux et des forêts), l'ENSAIA (École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires)…

A ces écoles s’ajoutent une école de commerce, l’ICN Graduate Business School, un IAE, l’EXIA (informatique), l’EPITECH, l’IECA (cinéma et audiovisuel)…

Résidences étudiantes :

Les étudiants plébiscitent le centre et les quartiers à proximité immédiate, au nord, comme Boudonville, à l’est et au sud. Ces quartiers allient les espaces verts, comme le parc Sainte-Marie-de-Nancy, les écoles, comme l’ENSGI ou l’EPITECH, la proximité de la gare TGV et les animations festives et commerçantes.

Investir dans une ville au rayonnement européen

Nancy a su tirer parti de cette concentration de recherche, développement et enseignement. L’économie nancéienne s’est structurée autour de quatre axes : la technologie, la finance, la santé et le thermalisme, et enfin le tourisme.

Le technopôle de Nancy-Brabois, situé au sein de la commune de Vandœuvre-lès-Nancy, est l'un des plus importants du pays, avec ceux de Sophia Antipolis près de Nice et de Meylan à Grenoble. En 2007, près de 300 entreprises y emploient plus de 15 000 personnes et 17 000 étudiants sont présents sur le site.

Siège de plusieurs directions régionales de l'État, de grands groupes comme EDF et de centres d'affaires bancaires, Nancy constitue la cinquième place financière de France. La ville accueille entre autres les sièges régionaux des principales banques françaises. Une « maison de la Finance » a ouvert ses portes dans une partie du bâtiment de Saint-Gobain (PAM), à proximité du campus lettres et sciences.

La ville accueille chaque année plus de deux millions de touristes étrangers. Ville depuis plus d’un siècle, Nancy se positionne comme une des plus grandes stations thermales urbaines mondiales avec son projet Grand Nancy Thermal.

Le tourisme est également porté par la richesse historique et culturelle des lieux : Nancy possède un vaste secteur sauvegardé de 166 hectares. Il correspondait au départ au centre historique de la ville, et s’est étendu au cours Léopold et aux faubourgs au nord de la porte de la Craffe. Une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) avait déjà permis la protection de l'avenue de Strasbourg, un faubourg édifié au XXVIIIe siècle.

Trois places du XXVIIIe siècle (places Stanislas, de la Carrière et d'Alliance) sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983. La ville compte de nombreux autres édifices classés aux monuments historiques.

Résidences seniors :

Les seniors apprécient le centre-ville, notamment le quartier Saint-Nicolas, remarquablement préservé, le marché central et l’animation des commerces autour et les quartiers proches à l’est. Le quartier Saint-Sébastien offre l’animation de son centre commercial, la verdure des parcs Olry et Charles III, et un accès rapide à la gare TGV. Les résidences autour du beau parc de la Pépinière sont également très recherchées.

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?