Deux fiscalités
La location meublée non professionnelle

 

 

Les revenus des locations meublées sont des revenus de type BIC (bénéfice industriels et commerciaux).
Ces revenus BIC peuvent être déclarés fiscalement :

  • au régime réel (dit de LMNP) ;
  • au régime dit de « micro BIC ».

 

L'option micro BIC permet de n'être imposé que sur 50% des loyers.
L'option BIC réel permet une déduction des charges de l’investisseur : charges de copropriété, taxes foncières, intérêts d’emprunts, amortissement du bien, …
Les amortissements comptabilisés permettent de diminuer la base taxable et conduisent à une imposition réduite ou nulle les premières années suivant l’investissement. C’est le principal avantage fiscal de la location meublée en LMNP à comparer au traitement fiscal de la location nue, souvent considérée comme confiscatoire dès lors que l’on se situe dans les tranches marginales d’imposition à l’impôt sur le revenu.


Dans le cas des résidences gérées, dans lesquelles les locations sont soumises à la TVA, l’option BIC réel permet de récupérer la TVA de l’investissement, ce qui diminue d’autant le coût de l’acquisition.
Depuis le 1er janvier 2018, l’option micro BIC permet également d’opter pour la TVA en renonçant à la franchise de base, et donc de récupérer aussi la TVA de l’investissement. Cette dernière nouveauté de la loi de finances de 2018 pourra trouver un écho favorable lors de certains investissements réalisés sans emprunt, ou lors de la fin de la période de crédit d’impôts des biens acquis sous le régime « Censi Bouvard ».

 

 

Nous vous contacterons pour une mise en relation.

*Champs obligatoires