Nantes s’est construite sur les rives de la Loire, à 50 km de l'océan Atlantique. Préfecture de la région Pays de la Loire, elle est, en 2019, la sixième commune la plus peuplée de France avec 318 808 habitants, en augmentation de 8,91% par rapport à 2013. Nantes Métropole, elle, est peuplée de 656 275 habitants en 2018.

L'agglomération nantaise est associée à celle de Saint-Nazaire, qui est son avant-port sur l'estuaire de la Loire. La ville doit son évolution à sa situation en bords de Loire, à la fois protégée des incursions venant de l’océan, et au confluent du fleuve et de plusieurs rivières : la Chézine et l'Erdre au nord, la Sèvre Nantaise au sud, et deux affluents de l’Erdre : le Cens et le Gesvres.

Longtemps capitale des Ducs de Bretagne, elle perd cependant sa prééminence politique au profit de Rennes, après l'intégration du duché dans le royaume de France au XVIe siècle. Les trois siècles suivants sont marqués par son activité commerciale maritime, vers l’Afrique, l’Orient et les Amériques. A partir du XIXe siècle, c’est le développement industriel qui prend le pas.

Au XXe siècle, la ville est marquée par le comblement et la couverture de nombreux cours d’eau. Plusieurs petites îles sont réunies pour former l’île de Nantes, d’autres sont rattachées aux quais de la Loire et de l’Erdre. Nantes subit des bombardements destructeurs durant la Seconde Guerre Mondiale, qui touchent le centre ancien : les immeubles et les monuments détruits ne seront pas reconstruits, mais remplacés par des bâtiments modernes, comme l’hôpital de l’Hôtel-Dieu, ce qui crée des alliances architecturales inédites.

Nantes devient une ville universitaire en 1962. Avec la désindustrialisation, elle devient un pôle du secteur tertiaire, mais conserve une forte activité liée aux infrastructures portuaires du grand port maritime de Nantes-Saint-Nazaire.

Investir dans une ville active et moderne

L'économie nantaise a d'abord été liée à la Loire, puis à l'océan Atlantique. Après son essor économique lié au trafic au XVIIe siècle, Nantes a connu une forte industrialisation au XIXe siècle. L'expansion des zones d'habitation et la désindustrialisation générale en France ont conduit à la prédominance du secteur tertiaire dans l'économie de la commune.

L’industrie s’est recentrée avec succès sur quelques secteurs d’avenir : l'agglomération se situe au 1er rang français pour l’agroalimentaire et au deuxième rang pour l’aéronautique national. Elle est un point stratégique pour la filière bois et les matériaux. Nantes est également la 2e place financière en région.

Quatre pôles de compétitivité impliquant directement la métropole Nantes Saint-Nazaire ont été labellisés par l'État, mettant en synergie industriels, laboratoires et écoles :

  • EMC2 Ensembles métalliques et composites complexes ;

  • Atlantic Biothérapies ;

  • Génie civil ;

  • Images et réseaux.

L'objectif est de développer leur compétitivité et leur visibilité internationale en valorisant leurs atouts en matière d'innovation et de recherche.

Choisir une ville connue pour sa douceur de vivre

Le riche patrimoine architectural de Nantes, en grande partie hérité des XVIIIe et XIXe siècles, a permis l'attribution du label ville d'art et d'histoire, malgré la réalisation d'importants travaux d'urbanisme, notamment sur l'île de Nantes.

La ville a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21.

En 2006, un sixième de la surface de Nantes est géré par le service espaces verts et environnement (SEVE) de la commune. La ville dispose de cent parcs et jardins qui couvrent au total 215 hectares. Au total, en 2006, en ajoutant les jardins privés, 5 % du territoire est constitué d'espaces verts. 100 000 arbres ont été recensés sur le territoire de la commune, dont 20 000 d'alignement sur les voies publiques et 72 labellisés arbres remarquables.

Présentée comme « la ville la plus agréable d'Europe » par le magazine Time et « meilleure ville en France où travailler » par le magazine L'Express, Nantes a reçu le Prix de la Capitale verte de l’Europe en 2013.

Le tourisme est une activité importante de Nantes, septième ville touristique française avec deux millions de visiteurs qui y passent au moins une journée chaque année.

Résidences Affaires et tourisme

Nantes est une ville très attirante et bien équipée pour les touristes. Contrairement à beaucoup de villes-métropoles, sa Cité des Congrès se trouve dans le centre, rive droite, face à l’Ile de Nantes, ce qui fait de cette dernière et des quartiers à proximité immédiate des adresses privilégiées pour ces résidences, comme "Adagio Access Nantes Viarmes", "Cité des Congrès" et "Appart'City Quais de Loire".

<< liste résidences affaires >>

Résidences seniors :

Nantes est une ville où il fait bon vivre. De nombreux quartiers, autour du centre, sont à la fois calmes, avec de nombreux espaces verts, et animés, commerçants.

Le quartier de Bouffay, en face de l’ile de Nantes, celui du Jardin des Plantes, avec la très belle résidence "Le Jardin de la Visitation" installée dans un vaste couvent du XVIIe, et celui de Dervallières - notez "Les Girandières" - plus à l’ouest, près du Jardin Extraordinaire, sont des adresses où l’on peut profiter de la ville.

<>

Investir dans une ville universitaire de première importance

Nantes compte parmi les premières villes étudiantes de France avec plus de 150 000 étudiants. L’université est une tradition ancienne, elle a été fondée en 1460, avant de dépérir et d’être supprimée.

L'université actuelle a été créée en 1961. Les trois premières facultés (sciences, lettres, droit) s’installent au bord de l’Erdre sur les domaines du Tertre et de la Lombarderie récemment acquis par la ville de Nantes.

En 1970, sont adoptés les statuts de l’université de Nantes : ils font mention de six unités de formation et de recherche (UER) littéraires, cinq UER scientifiques, l’UER de droit, de sciences économiques, de gestion des entreprises, de médecine, de pharmacie et d’odontologie.

Depuis 2017, l'université de Nantes songe à édifier un établissement unique en son genre en France basé dans la ville de Nantes. Ainsi émerge le projet nantais, Nantes Université. Celui-ci a pour finalité de rapprocher des écoles, centres de recherches ou instituts experts en leur domaine pour bâtir un label reconnu en France et à l'international.

Après des sollicitations à l'École Centrale de Nantes, à l'ENSA Nantes, à l'École des beaux-arts de Nantes et Saint-Nazaire, à l'IRT Jules Verne et au CHU de Nantes, courant 2021, des accords avec les futurs membres sont discutés et les statuts actés.

Nantes Université se veut être un établissement supérieur public respectueux de tous et de son territoire, et où les membres ne sont pas absorbés mais gardent leur indépendance de gestion.

Résidences étudiantes :

L’offre de logements n’a pas suivi la croissance de l'enseignement supérieur à Nantes, aussi la tension locative reste forte pour les étudiants.

La plupart des établissements se situent dans le centre de la ville : le CHU, l’Institut Supérieur des Arts Appliqués, l’ESMA et CineCréatis, le Centre de Formation de la Profession Bancaire, l’IDRAC Business School, Audencia… L’université dispose de deux campus, l’un à Chantrerie, en périphérie nord-est près du parc de la Beaujoire, et l’autre au Petit-Port, près du confluent entre l’Erdre et la Loire.

Les quartiers à privilégier pour investir en résidence étudiante se situent donc dans le vieux centre-ville ("Les Estudines-Tourville") et les quais de Loire, sur l’Ile de Nantes ("Artemisia", "Studéa Yléo"), et au nord, dans les quartiers du Petit-Port, du Rocher d’Enfer et de Saint-Félix ("Studéa Loquidy"), et les quartiers entre Erdre et Loire ("Les Estudines La Beaujoire", "Océan Break"), et les quartiers le long de l’Erdre.

Autour du second campus, le quartier Chantrerie, bien que décentré, est très bien desservi par les transports et relié à tous les pôles d’enseignement.

<< liste résidences étudiantes >>

48h Vous souhaitez revendre
ou acquérir un bien LMNP ?